Les délibérations

NOTRE DERNIER BULLETIN MUNICIPAL

ÉDITO

Ils sont bien prometteurs ces lieux que vous allez découvrir dans les pages suivantes. Des esquisses et des simulations qui donnent une idée assez précise de ce qui sera, à n’en pas douter, un lieu incontournable de la vie mellacoise dans les prochaines années. Il s’agit, bien sûr, de la médiathèque-lieu-de-vie que nous avons évoquée à plusieurs reprises, ici-même.

Cette fois, elle a pris corps et nous apparaît sous tous les angles, se dévoilant désormais toute entière, tant à l’exté­rieur qu’au-dedans. C’est une structure en bois pour ré­pondre, au plus, à l’esprit de développement durable, avec ici ou là un réemploi des pierres du site.

Je vous invite à en faire virtuellement le tour. L’esprit « corps de ferme » a été gardé. Nulle importation ici d’une construction par trop « contemporaine », la grange sur la gauche étant même conservée.

Entrez maintenant par la porte principale côté mairie et laissez-vous guider. La magie de l’informatique permet désormais d’allier imagination et réalité future.

Oui, elle est bien pleine de promesses cette médiathèque, dédiée bien sûr au livre, aux autres supports d’aujourd’hui mais plus largement à la culture sous bien des formes. Culture, dont l’accès doit être aussi rendu possible au coeur même de nos communes, encore bien ancrées dans leur ruralité.

Et puis, cet équipement, c’est aussi le prolongement de chez soi, cette pièce à vivre commune, propice à la ren­contre, à la discussion, un lieu d’échanges multiples aussi sympathique que confortable.

Dans ce monde tourmenté, l’ouverture aux autres est un enjeu de société. On ne le voit que trop. Ce lieu-de-vie-médiathèque est un défi à l’enfermement et à la solitude. Cela vaut pour tous les âges et pour toutes les situations. Il faudra pour cela que les heures d’ouverture soient les plus appropriées aux souhaits et besoins du plus grand nombre.

Il me reste trois lignes pour dire que cet équipement n’est pas inaccessible aux possibilités financières communales. Le projet du bâtiment seul s’élève à 773 700 euros hors taxes. La part communale, déduction faite des fortes aides extérieures sera de …146 740 euros. Ces aides n’étant pas inscrites dans le marbre, il n’y avait plus lieu d’hésiter.

Le chantier devrait démarrer à l’automne.

Bonne lecture.

 

 

Bernard Pelleter, Maire

Retrouvez votre bulletin en ligne

Les archives