La vie municipale / Mellac plus loin

Communiqué aout 2021

La nouvelle équipe municipale s’est installée en juillet 2020. En 1 an, elle n’a malheureusement pas réussi à trouver ses marques, ni le sens des priorités, comme en témoigne la récente nomination d’un sixième adjoint, qui a entraîné par ailleurs l’augmentation du montant total des indemnités des élus.

Malgré la satisfaction affichée, les projets structurants pour la commune peinent à prendre forme. Le budget 2021 en est un bon exemple : plutôt attentiste, il ne donne pas de positionnements clairs sur les différents enjeux pour la commune et ses habitant·e·s.

Conscients des urgences sociales et environnementales, et souhaitant être constructifs, nous avons donc présenté une contre-proposition pour le budget. Nous avons montré qu’il était possible d’économiser 136 000 €, et avons proposé de les utiliser pour répondre à la problématique des déplacements sur la commune.

La majorité n’a pas retenu cette option, ce qui est regrettable, car concrètement, cet argent aurait pu servir à :

    un plan global de réfection des routes : il aurait défini les axes à réhabiliter en priorité, en associant les riverains concernés.
    une première tranche de piste cyclable sur la commune : l’axe Ty Bodel – le Zabrenn aurait permis de relier facilement la moitié de la population de Mellac, du bourg vers Quimperlé, en vélo ou à trottinette, pour les loisirs ou pour le travail.

 

Cette dynamique aurait ensuite pu être poursuivie sur d’autres axes. Mellac mérite des projets à la hauteur de son expansion et de son développement, et qui s’inscrivent dans une démarche de transition écologique.

Gilles DARRACQ, Séverine ESCOLAN, Gilles LOZACHMEUR